EtOH

une entreprise à la démarche RSE

Chez EtOH nous œuvrons pour diminuer au maximum notre impact environnemental et notamment notre empreinte carbone.

Nous contacter

En matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est la norme ISO 26000 qui établit les lignes directrices pour ceux qui désirent travailler dans un environnement le plus respectueux de l’environnement, des femmes et des hommes qui contribuent à son succès. Il n’existe à ce jour pas de certification ISO 26000, mais ce référentiel reste toutefois le meilleur outil pour établir sa stratégie RSE et mesurer ses performances et les résultats des actions mises en œuvre.

Objectif 0 papier

Côté papier, nous mettons en place une Gestion Electronique des Documents accompagnée de la signature électronique des documents pour atteindre une dématérialisation complète de nos documents, du devis, aux Conditions Générales de Vente, jusqu’à la facturation. Il en va de même pour tous nos documents salariés. Vous nous direz que l’utilisation de serveur n’est certes pas à bilan carbone nul : tout à fait. Mais le bilan global environnemental net de notre activité est moindre grâce à cet objectif 0 papier.

Une entreprise en télétravail

Nous sommes progressivement passés au télétravail pour finalement abandonner nos bureaux à la fin de l’année 2020. EtOH avait besoin d’étendre sa zone d’action et pouvoir être proche de ses clients pour être réactif. En outre, notre entreprise est très exigeante et recherche des moutons à 5 pattes : des passionnés du monde du vin, bière et spiritueux, des pointures de la Data, du digital, du marketing, des collaborateurs ambitieux, audacieux qui n’ont pas peur d’innover, de se former, de se réinventer. Bref, le télétravail était aussi un moyen d’aller chercher les talents là où ils sont.

Nous avons constaté que le télétravail est porteur de bien-être, pour les salariés comme pour les managers. Pourquoi imposer aux équipes de se rendre chaque jour à des horaires précis au bureau alors que nous savons pertinemment qu’ils vont :

  • Perdre du temps sur la route,
  • Ne pas travailler à leur rythme, car oui, nous ne sommes pas tous du matin,
  • Accroître le risque d’accident

On a maintenant beaucoup plus de souplesse dans les horaires et dans l’emploi du temps. Nous faisons face à moins d’absentéisme. Nos salariés prennent moins les transports, sont moins malades. Le quotidien est donc bien plus zen. Ils sont plus autonomes et c’est libérateur aussi pour les dirigeants. Cela renouvelle nos pratiques managériales.
Notre nouveau défi est d’identifier les moyens de les motiver, de susciter l’entraide, la communication. C’est pourquoi, nous faisons en sorte de garder le lien au travers de points réguliers, de séminaires au siège, d’animations en visio comme par exemple des séances de dégustation. Télétravailler ne signifie d’ailleurs pas que l’on ne se voit plus physiquement : on se voit moins, mais avec plus de plaisir et pour des moments choisis.

La promotion de profils divers et variés à travers la France

Nous avons à cœur de promouvoir différents profils au sein de l’entreprise ( ge, genre, niveaux d’études, etc.). Le télétravail, nous permet notamment un développement de l’entreprise plus flexible. Lorsque l’on recrute un employé ou un stagiaire, c’est dans une aire géographique beaucoup plus large et sans avoir besoin d’agrandir nos locaux au même rythme que notre équipe.

Le bien-être de nos salariés

Nous avons mis en place des programmes de prévention / santé et de bien être au travail dans l’entreprise.
Mettre en place le télétravail apporte son lot de questionnement et nécessite de nouvelles méthodes de communication, de travail, de collaboration. C’est pour cela que nous avons fait intervenir un Coach, Florian TISSOT, de la société Coalessens qui nous a sensibilisé à la méthode Process Communication. En bref, cette méthode permet de comprendre quel est notre profil de communication, de quelle manière nous communiquons avec les autres et nous percevons leur communication et de déconstruire des mythes, des croyances et surtout des incompréhensions qui peuvent être liés à des personnalités différentes. Nous avons ainsi appris comment avoir une communication bienveillante, plus transparente. Nous avons également travaillé à expliciter nos peurs, nos problèmes, nos difficultés. Car le télétravail crée une situation de fait : l’isolement physique. Sans ce travail pour apprendre à mettre des mots et à dire les choses, une spirale infernale peut véritablement se mettre en place.

Notre mutuelle Alan ainsi que la médecine du travail ont mis en place des plateformes pour nos collaborateurs, que nous relayons régulièrement. L’idée est de pouvoir proposer d’autres canaux de discussion si les collaborateurs internes peuvent ne pas être les bonnes personnes.
Nous avons même un outil interne qui permet aux salariés de remonter leurs points de satisfaction et critiques.

Les avantages d’une démarche RSE

Bien qu’instaurer une politique RSE reste un processus volontaire aujourd’hui, le sujet prend de plus en plus d’importance dans la vie professionnelle. Il est demandé tant par les collaborateurs que par les clients. Voici une liste non-exhaustive des avantages que vous avez à travailler sur votre RSE :

  • Vous développerez une image éthique qui aidera à fidéliser vos clients et vos équipes et Vous démarquera de vos concurrents,
  • Vous serez prêt(e) si RSE et norme ISO 26000 venaient à revêtir un caractère obligatoire ces prochaines années,
  • Vous pourrez répondre à des appels d’offres émanant d’acteurs pour qui la RSE est un critère essentiel,
  • Vous réaliserez des économies sur certains postes de dépenses traités par la politique RSE, comme par exemple la gestion des déchets.

Notre équipe d’experts à vos côtés